La FEG A propos de la FEG Notre histoire Gouvernance
Les Membres Adhérer à la FEG Entreprises membres
Médias Actualités Évènements Communiqués Publications Agenda
Contacts
fbk twt lkn ytb
le 1 novembre 2022 Actualités CNSS : la FEG édifiée sur les réformes engagées

Le président de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG), Henri-Claude Oyima, et les membres du bureau exécutif se sont entretenus, le lundi 31 octobre 2022 à leur siège, avec l’administrateur provisoire de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), Christophe Eyi. L’objectif de cette rencontre était de présenter, pour le responsable de la Cnss, les réformes engagées et les avancées en cours. 

« Cette rencontre était très importante, car il fallait leur faire le point de la situation, des avancées des réformes et surtout de les rassurer que les différentes réformes sont conduite avec toute la rigueur qu'il faut », a indiqué Christophe Eyi. Avant de souligner : « Aussi, les différentes hypothèses de réduction de ces charges ont été présentées au patronat. Au niveau du paiement des pensions, c'était pour rassurer le patronat de ce que les retraités seront payés à date échue. Ce qui est déjà le cas depuis 3 mois à peu près. S'agissant de la partie flexible des attentes du patronat, c'est de recueillir leurs contributions en temps et en heure ». 

Pour sa part, le président de la FEG a, une nouvelle fois, réitéré la volonté du patronat de voir assurer la pérennité de l’organisme de sécurité sociale. Notamment à travers des réformes fortes devant assurer définitivement son équilibre financier et la délivrance régulière de ses prestations sociales.

« La FEG tient absolument à la pérennité de la Cnss parce que c'est une caisse qui gère beaucoup de prestations sociales pour nos collaborateurs. La Fédération des entreprises du Gabon veut vraiment que cette caisse survive à jamais. Comme il l'a indiqué lui-même, l’administrateur provisoire, il y a beaucoup de réformes qui sont en cours et nous avons écouté avec beaucoup d'attention et d'intérêt ces réformes », a indiqué Henri-Claude Oyima.

Au nom de la FEG, il a tenu à apporter tout son soutien au programme de restructuration en cours en assurant de la totale collaboration des entreprises regroupées au sein de l’organisation patronale.

« Nous allons poursuivre notre action pour que ces réformes puissent aboutir et que la Cnss reste à jamais éternelle. Lorsque nous avons présenté notre feuille de route au patronat, nous avons souhaité qu'elle soit très claire. C'est une charte d'éthique et de déontologie. Celle-ci oblige lesentreprises d'être non seulement respectueuses des engagements,  mais qu’elles doivent aussi être légalistes et sortir de l informelle », a assuré le président de la FEG.

fbk twt lkn
Plus d’articles dans Actualités
© 2022. CPG. Tous droits réservés
Mentions légales